La réhabilitation de l’immeuble Henri IV (1870) comporte de multiples objectifs: Accueillir l’Office de Tourisme au rez-de-chaussée; aménager les espaces muséographiques au 1er étage et l’atelier d’arts plastiques, tout en mettant en valeur l’apothicairerie; loger une partie des activités de la Maison des Associations au 2ème étage et enfin réhabiliter et sécuriser le sous-sol de façon à y abriter les réserves du musée. La philosophie d’intervention a été celle de restaurer et de mettre en valeur l’architecture et les ambiances existantes tout en insérant des éléments résolument contemporains. Les choix faits pour optimiser ces deux aspects n’entrent pas en contradiction mais se renforcent mutuellement. Parallèlement, les aspects fonctionnels et techniques ont eu une grande importance, l’architecture étant déjà fortement marquée. Production de chaleur/rafraîchissement au moyen d’une pompe à Chaleur réversible à Volume de Réfrigérant Variable et à récupération de chaleur (son COP peut atteindre 4,3). Ventilation double flux pour tous les locaux, maîtrise de la température et de l’hygrométrie pour les salles du musée et des réserves. Utilisation de matériaux écologiques. Réalisation d’un chantier propre.
Maître d’ouvrage: Ville de Saint Germain en Laye Coût: 1 500 000 € HT SHON: 850 m² Mission de base + scénographie Calendrier: Etudes en cours Equipe de maîtrise d’œuvre : ATELIER FILIPPINI architecture et scénographie ID+: BET TCE Maurice VIRTZ: Economie